mercredi 1 février 2017

Petite discussion sur le film "Juste la fin du monde"



Hello! 
J'ai écrit cet article pour le journal de mon lycée avec une amie mais je voulais le partager avec vous donc le voici ;-)









H.D : Aujourd'hui, nous vous parlons du film Juste la fin du monde de Xavier Dolan ! Pour vous faire un petit résumé du scénario, c'est l'histoire de Louis, écrivain, qui, après 12 ans d'absence retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine, pour une raison que l’on ignore mais révélée par des détails tout au long du film.



Moi: En grande amatrice de cinéma que je suis, je ne pouvais pas rater ce nouveau chef-d’œuvre de Xavier Dolan, d'autant plus que j'avais vu peu de temps auparavant son magnifique « Mommy ». Je n'ai pas été déçue par ce film empreint d'une délicatesse hors-pair. C'est avec subtilité et contrastes que le réalisateur québécois a filmé ce drame saisissant. Le retour de Louis dans sa famille déclenche un avalanche de drames enfouis qui conduisent à d’innombrables luttes verbales d'une violence, d'une hystérie et d'une beauté sans nom qui opposeront Vincent Cassel, Nathalie Baye, Marion Cotillard, Gaspard Ulliel et Léa Seydoux.





H.D : Pour ma part, j'ai trouvé ce film extrêmement touchant. Je suis complètement restée happée par tous les différents événements et cette avalanche d'émotions qui déferle sur nous du début à la fin.



Moi: Oui moi aussi, cependant j'ai trouvé les dialogues très élaborés et le débit de parole très rapide ont été difficiles à capter au début et il m'a fallu un petit temps d'adaptation. Ce film est pesant, lourd, désagréable et c'est d'ailleurs ce qui le rend réussi.. Xavier Dolan filme au plus près les visages et capte les sentiments dès leur naissance. Le tout se déroule dans un Huis clos qui enferme les personnages dans leurs problèmes et leurs traumas enfouis, les forçant à communiquer pour ne pas disparaître dans cette noirceur. D'ailleurs en parlant des personnages, je les ai trouvés très voire trop caricaturés et absolument insupportables bien que derrière cela se cachent des personnalités blessées qui profiteront du retour de Louis pour enfin s'exprimer. Lui n'arrive pas à parler et les autres crient pour ne pas entendre ce qu'ils ont peut-être déjà compris.



H.D : Tout à fait, et le jeu des acteurs m'a complètement émerveillée, (sans en faire trop), en particulier Gaspard Uilliel que je n'avais encore jamais vu à l'écran, qui donne une telle justesse de jeu à son personnage que, malgré le peu de répliques qu'il dit, l'émotion est là sur son visage. Le casting à particulièrement été bien choisi .Il parvient à nous faire rire, devant cet amour frère/sœur mais dans un même temps nous faire monter les larmes aux yeux par la vérité qui en ressort.



Moi: Tu as remarqué la mise en scène ? Moi qui ai déjà vu « Mommy » je savais que Dolan excellait dans ce registre. Toute l'intensité du film est dans les échanges de regards, les souvenirs de Louis qui s'accompagnent de musique et dans ce rideau qui doucement s'envole lorsque Louis voit enfin apparaître la lumière.



H.D : Oui même si c'est le premier film de Dolan que je vois, sa mise en scène qui peut plaire à certains et déplaire à d'autre m'a beaucoup touchée.


Note: 8/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire